Babylon

Publié le par MAX

Parlons de ce dont on ne parle pas : Dirigeants des multinationales, gouvernants des pays riches et partisans du libéralisme économique ont vite compris qu’ils devaient se concerter s’ils voulaient imposer leur vision du monde. Dès juillet 1973, dans un monde alors bipolaire, David Rockefeller lance la Commission trilatérale, qui va marquer le point de départ de la guerre idéologique moderne. Moins médiatisée que le forum de Davos, elle demeure très active, au travers d’un réseau d’influences aux multiples ramifications.

http://www.youtube.com/watch?v=Rd7z2p5tHn4

La création de cette organisation opaque, où se côtoient à huis clos et à l’abri de toute compromission médiatique des dirigeants de multinationales, des banquiers, des hommes politiques, des experts de la politique internationale, ou encore des universitaires, coïncide à ce moment avec une période d’incertitude et de turbulence dans la politique mondiale. La gouvernance de l’économie internationale semble échapper aux élites des pays riches, les forces de gauche paraissent de plus en plus actives, en particulier en Europe, et l’interconnexion croissante des enjeux économiques appelle une coopération plus étroite entre les grandes puissances. La Trilatérale va rapidement s’imposer comme un des principaux instruments de cette concertation, soucieuse à la fois de protéger les intérêts des multinationales et d’« éclairer » par ses analyses les décisions des dirigeants politiques

Commenter cet article

La traviata 02/02/2014 00:13

Encore!

Max 25/01/2014 16:08

"C'est la responsabilité des intellectuels de dire la vérité et de dévoiler les mensonges."
Noam Chomsky - né en 1928

Max 25/01/2014 15:19

http://www.morpheus.fr/

Max 25/01/2014 15:06

http://www.la-democratie.fr/

Max 25/01/2014 15:05

http://www.decroissance.org/